L’écriture a alors commencé, ont suivi les décors récupérés sur place et aux alentours dans des structures telles que Emmaüs. Il fallut recréer une pièce de vie, une chambre, la salle des pendus (où se changeaient les mineurs) et une galerie minière. Quelques scènes allaient se tourner en extérieur.

Centrale2 Sandra Guillen Laurent Delhaye 3images

Centrale2 Sandra Guillen Laurent Delhaye 3images2

Les personnages aussi devaient être fabriqués avec des éléments du coin et sont nés Le baron, Le polonais, L’italien et Fil de fer le personnage principal et narrateur (Les mineurs, à l’époque, se donnaient des surnoms).

Centrale2 Sandra Guillen Laurent Delhaye 4images

Fil de fer, le polonais, le baron et l'’italien.

Vint le tournage, il ne nous restait à peine plus d’une semaine, nous devions travailler en permanence pour boucler avant la fin de la résidence.

Ce fût fait, avec juste quelques jours de retard...

Nous voulions nous éprouver, savoir si nous pouvions, en un temps donné, réaliser un film sur le patrimoine et l’histoire d’un site en arrivant la tête et les mains vides. Que tous les éléments viennent  de quelques recherches dans les archives, de nos rencontres avec les gens, du territoire et de notre imagination.

Centrale 2 n’est cependant pas un film historique mais une fiction parfois réaliste, parfois loufoque traitant de la vie de ces mineurs.

Laurent Delhaye


Synopsis Centrale 2 :

Années 30. Fil de fer travaille dans une mine de fer en Anjou.
Après leur labeur lui et ses amis, le Polonais et le Baron, se retrouvent autour d’un verre pour se détendre et se raconter leur journée.
Mais Fil de fer a le souffle court et un cauchemar trouble ses nuits...

Mars 2015
Durée : 8 min. - 17 sec.