Un projet intergénérationnel à travers le film d'animation.

le complexe de l elephant 01Ce projet résulte d’un partenariat entre le Centre Social des Sablons et le Collège Anne Frank au Mans pour répondre aux souhaits respectifs de leurs publics de participer à un projet intergénérationnel.

Douze collégiens et douze personnes âgées, tous volontaires, se sont investis pour imaginer, concevoir et réaliser trois films d’animation invitants à porter un autre regard sur la vieillesse.

Le film d’animation est l’alliance du cinéma et des arts plastiques. Il est apparu comme un support de communication et de valorisation contemporain pouvant plaire et rassembler les deux  générations. Il permettait également, à travers les différentes étapes nécessaires à sa réalisation, d’impliquer tous les participants quelles que soient leurs compétences et de privilégier les échanges.

Trois saynètes ont été réalisées, courtes et pleines d’humour, reflétant l’évolution du regard porté par la jeune génération sur le temps qui passe, sur la place de nos aînés dans la société actuelle.le complexe de l elephant 02

L’écriture des scénarios a été faite par les collégiens suite aux différentes rencontres. Les personnes âgées se sont senties comprises et valorisées dans les valeurs exprimées. La fabrication des personnages, l’animation, les bruitages et les photos ont été réalisés conjointement par les deux générations.

   
À toutes les étapes du projet ils ont été guidés et accompagnés par des professionnels : une comédienne pour l’écriture des scénarios (Rachel Fouqueray), une plasticienne pour la conception des personnages et des décors (Sandra Guillen), un photographe pour la prise de vues et la réalisation du film (Laurent Delhaye), les animatrices du Centre Social (Florence Labelle & Julie Cureau) pour la coordination du projet accompagnés d’une enseignante du collège Anne Frank pour l’animation et la cohésion du groupe.

le complexe de l elephant 03Des liens forts et sincères se sont créés entre les collégiens et leurs aînés dépassant parfois le cadre du projet.

Tous avouent avoir pris beaucoup de plaisir à y participer et faire ensemble. La motivation, l’implication de chacun et la complicité qui les a unis ont largement contribué à sa réussite.